Les HONDA Sports en course : S800 et prototypes.

                                                

Au printemps 1967 Honda Uk assemble une S800 racing avec des pièces fournies par le Racing Service Club. Cette voiture est confiée à Tetsu Ikusawa le vainqueur du championnat de Formule3 britanique 1967. Après deux courses en Angleterre qui servent de test, la voiture est engagée au 500kms du Nurburgring en Septembre. La voiture remporte la classe 1000cc, le groupe GT et se place 12eme au classement scratch a la moyenne de 121,600 km/h .

Octobre 1967, un modèle de S800 compétition client est présenté au salon de Paris sous l’appelation commerciale ‘S800racing’. Ce modèle est dérivé du cabriolet de série et équipé des pièces compétition développées par la filiale RSC de l’usine . La voiture affiche un moteur qui présente un rendement optimal 102cv Sae soit un peu plus de 90cv din à 9500 trs/mn. Ce modèle est équipé de toutes les pièces homologuées pour la course telles que boite 5 vitesses à crabot, autobloquant, roues en magnésium, arceaux de sécurité et harnais. Ces modèles seront proposés au catalogue  en France au prix de 29500FF soit près de 3 fois le prix d'un cabriolet de série.

Les 3 voitures Francaises seront proposées a des concessionnaires, et trouveront acquéreur auprès de Jean Baerenzung , Claude Bouscary et Eric Offentadt, Honda France assemblera deux voitures en 1968, l' une sera offerte a Jean Louis Marnat  tandis que la dernière fera la vitrine de Honda France à Bagnolet et sera finalement acquise par Alfred Bullmann en 1969.

Jean Baerenzung prendra part a plusieurs rallyes dont le rallye des tulipes 1968, démontrant tout le potentiel de la S800 avec son copilote J.Jacques Hoffert. C’est surtout Francis Devic qui ayant racheté la racing de Claude Bouscary courrera le plus longtemps. La principale modification ayant été de remplacer la boite a 5 vitesses et son étagement ‘piste’ par une boite à 4 vitesses de série reétagée pour le rallye. Francis Devic prendra part a diverses épreuves tant en course de cote qu’en rallye de 1968 à 1970. Eric Offentstadt quand a lui prendra part a plusieurs a plusieurs épreuves en circuit en 1968. Avec l'appui de Honda France, Jean Louis Marnat s’illustrera en course de cote en terminant devant des voitures bien plus puissantes. Alfred Bullman ayant acheté sa voiture en 1969, prendra part à quelques courses de cotes et des slaloms durant les années 70.

A coté des prestations des voitures " officielles" , certaines S800 coupe ou cabriolet ont été préparées ,voire construite comme les racing , pour le circuit la course de cote ou bien le rallye, car le catalogue de pièce de courses permettait de s’approvisionner en pièces compétition. Citons parmis eux Jean Michel Coll, Jean Pierre Salomé, la Smac d’Eric Offenstadt qui a préparé plusieurs voitures, Pierre Landereau, Francois Chambelland, Hubert Arnould, et bien d’autres . Les pilotes suisse ne seront pas en reste également puisque plusieurs d'entre eux s'engageront dans des course de cotes et des rallyes. En outre les moteurs de S500 et de S800 ont équipé des side-cars des monoplaces ou bien des prototypes qui seront engagés sur piste, en rallye et en rallye cross.

retour au sommaire